Skip to main content

Webinaire reporting de durabilité et directive CSRD : Ce que j’ai appris


Article du 15 mai 2024
Le 15 mai, j’ai participé à une web conférence intitulée “Reporting de durabilité : Directive CSRD, normes ESRS et label Engagé RSE“. Animée par Julie Lafitte, chef de projet RSE du groupe AFNOR, cette session a été une mine d’informations sur les nouvelles exigences européennes en matière de reporting de durabilité pour les entreprises. Voici les principaux enseignements que j’ai tirés et comment ils devront s’intégrer dans les démarches écoresponsables.

La directive CSRD : Un cadre renforcé pour le reporting de durabilité

La directive CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) vient renforcer les obligations de reporting extra-financier introduites par la directive NFRD de 2014. Elle étend la portée de cette obligation à près de 50 000 entreprises au sein de l’Union Européenne, y compris les PME cotées, avec une application progressive à partir de 2024. Les informations devront être plus précises, transparentes et fournir un alignement amélioré des rapports, facilitant ainsi les investissements durables.

Les Normes ESRS : Des indicateurs précis pour mesurer l’impact

Le groupe consultatif européen sur l’information financière (EFRAG) a développé 12 normes ESRS qui détaillent les exigences en matière de reporting. Ces normes couvrent des aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et imposent une nouvelle structure pour les rapports de durabilité. Pour les entreprises, se conformer à ces normes signifie aussi auditer leurs rapports par des organismes certifiés, garantissant ainsi la fiabilité des données publiées.

Intégration avec ISO 26000 et le Label Engagé RSE

Un aspect interessant de cette directive est sa synergie avec la norme ISO 26000 sur la responsabilité sociétale et le label Engagé RSE. Les entreprises qui ont déjà adopté ISO 26000 ou obtenu le label Engagé RSE trouveront plus facile d’aligner leurs pratiques avec les exigences de la CSRD, car les thèmes et les principes sont largement partagés et complémentaires.

Ce que cela signifie pour mon agence

En tant qu’agence web écoresponsable, nous sommes profondément engagés dans des pratiques durables et transparentes. L’adoption de la directive CSRD représente une opportunité d’aller encore plus loin dans la quantification et la communication de notre impact environnemental et social. Elle permettra de :
  1. Améliorer la transparence : en partageant ouvertement nos impacts et nos initiatives RSE, nous renforçons la confiance de nos clients et partenaires.
  2. Structurer les données : en adoptant les normes ESRS, nous pouvons mesurer de manière plus précise notre contribution aux objectifs environnementaux.
  3. Valoriser notre engagement : grâce à des rapports de durabilité certifiés, nous démontrons notre leadership et notre engagement en faveur de la durabilité.

Conclusion

Participer à cette web conférence a renforcé ma détermination à adopter pleinement les principes de la CSRD dans ma stratégie RSE. Je suis convaincus que ces efforts ne feront pas seulement de moi un acteur du web plus transparent et responsable, mais aussi une entreprise plus compétitive dans un marché qui valorise de plus en plus la durabilité. Pour en savoir plus sur mes initiatives et mes progrès en matière de durabilité, restez connectés à mes publications ou contactez-moi directement à . Votre intérêt et votre engagement envers une planète plus verte sont ce qui alimentent notre mission chaque jour. Merci de nous rejoindre dans ce voyage essentiel.